Image de l'article [Challenge de l’idée - Lauréats 2019-2020] #5
_30.06.2020

[Challenge de l’idée - Lauréats 2019-2020] #5

Cette année a eu lieu l’édition 2019-2020 du Challenge de l’Idée, le concours régional de la meilleure idée porté par les PEPITE de Lyon (Beelys), Grenoble (oZer) et Clermont (CAP, Clermont Auvergne PEPITE).


Le Challenge de l’Idée est un concours gratuit, ouvert à tous les étudiants et créé sur-mesure pour que chacun puisse donner vie à ses idées. Différents temps sont proposés aux participants afin de les aider à élaborer leur idée : des “Apéros Créa” tout au long de l’année pour rencontrer des experts en créativité, apprendre à enrichir son idée et à l’exprimer en public, l’ID Shaker, une journée entière pour aller plus loin sur son idée et enfin un mur d’idées en ligne, tout au long de l’année, pour partager ses idées, s’inspirer et concourir aux prix des meilleures idées de la région.

Cette année un jury de professionnels a récompensé 6 étudiants pour leur idée « coup de cœur ».

Voici un petit aperçu des lauréats et des idées qu’ils proposent…



5e prix : BGÖNE, Vente de masques antipollution par distributeurs automatiques              

Porteur de l’idée : Théo MANDALAS - Université Lyon 3

L’idée en quelques lignes : https://challengeidee.fr/idee/bgone/



Qui se cache derrière BGÖNE ?

Je m’appelle Théo Mandalas, j’ai 22 ans et suis Villeurbannais. Après avoir suivi un cursus universitaire dans les domaines du Commerce et de la Qualité, je termine cette année un Master 2 en Management, Conseil et Conduite du changement à l’iaelyon.

J’ai toujours été motivé par l’entrepreneuriat. Pour l’anecdote, mes premières (petites) expériences entrepreneuriales remontent à mes 10 ans. Sur un jeu en ligne, j’ai mis une casquette de brocanteur et en faisant de l’achat et revente d’objets virtuels, j’ai réussi à valoriser mon compte à plusieurs milliers d’euros en quelques années. Plus tard, j’ai commencé à diffuser et à monétiser des vidéos sur internet. Puis à réaliser de l’achat-revente de produits d’occasion. Ce sont ces expériences qui m’ont encouragé à m’orienter, après mon bac, dans les domaines du commerce et de l’entreprise.

Aujourd’hui, c’est avec plaisir que, Wentian Cai (un ami) et moi, travaillons sur le projet BGÖNE en parallèle de nos études.


Quelle est votre idée, comment est-elle née ?

Notre idée se décline en 3 axes :

1. Lutter contre les conséquences de la pollution de l’air en rendant accessible, partout en ville, des masques antipollution, à l’aide de distributeurs automatiques ;

2. Sensibiliser et mobiliser les citadins vis-à-vis des dangers de la pollution de l’air, grâce à des actions de communication originales et pédagogiques ;

3. Œuvrer pour une meilleur qualité d’air, en investissant une partie du prix de chaque masque dans des projets environnementaux locaux.


Comment avez-vous connu le Challenge de l’Idée et qu’est-ce qui vous a poussé à participer au concours ?

J’ai connu le challenge de l’idée sur recommandation de Guriana Lozano (chargée d’animation Beelys) lors d’un échange à l’incubateur Beelys. Ce qui m’a poussé à participer au Challenge de l’Idée est que j’y ai perçu une formidable opportunité pour développer mes compétences entrepreneuriales, développer mon réseau et améliorer notre concept. 


Catégories du blog

Ces articles peuvent aussi vous intéresser
_20.02.2019

[LANCEMENT DOCTYBOOT]

> Lire la suite
_07.10.2020

PRIX PEPITE 2020 : SIX PROJETS DE LA RÉGION AUVERGNE-RHÔNE-ALPES LAURÉATS

> Lire la suite
_newsletter

Séminaires, ateliers, événements...
Recevez toute l'actualité de Beelys !


Chevron gauche Article précédent
Tous les articles Tous les articles
Article suivant Chevron droit